Du vert dans les oreilles

Des portraits intimes et humains

À travers notre projet, nous souhaitons présenter ces éléments essentiels et pourtant absents du débat public : des exemples d’initiatives en termes d’agriculture et plus largement de modes de vie durables. Qui est à l’origine de ces projets ? Quels choix de vie impliquent-ils ? Pourquoi aboutir à de tels systèmes de production ?... Notre but n’est pas d’aborder ces questions de manière technique mais simplement de dresser une série de portraits humains et représentatifs de ces paysans : mieux comprendre leurs motivations, leur vision de la société et de l’agriculture…

PODCASTS

Du vert dans les oreilles 30-03-2017

Quelques minutes de voiture depuis le centre-ville et nous voici dans la ceinture verte de Rennes, cette bande de champs qui sépare les villages périphériques de la métropole du cœur de la ville. C'est là que Michel Priour gère un troupeau de 40 vaches laitières, sur une cinquantaine d'hectares. Une ferme laitière classique au premier abord.

Mais Michel n'est pas un paysan comme les autres. Au-delà du fait de mener son troupeau en système herbager (c'est-à-dire que ses vaches sont principalement nourries à l'herbe et non aux céréales comme dans une majorité d'exploitations laitières), Michel prend le temps de penser, de remettre en cause son système mais surtout de parler. De ses superbes vaches normandes, de ses difficultés pour pérenniser son exploitation dans un contexte de pression foncière énorme ou de son long chemin vers l'autonomie... Quelque soit le sujet, ses idées et sa manière de voir les choses viennent bien souvent titiller nos petits préconçus... dans la bonne humeur !

Du vert dans les oreilles 10-11-2016

Céline Jannet : une installation solidaire, des ceps de vigne à Terre de Liens (11 au 13 mai : Jura)

Céline Jannet vient tout juste de s'installer comme viticultrice dans le petit village de Passenans (Jura). Elle est passée par la foncière Terre de Liens pour acquérir la majorité des terres qu'elle exploite aujourd'hui... Si cette structure fait de plus en plus parler d'elle en ce moment, c'est que le projet qu'elle a développé est une vraie réussite et répond à une demande bien présente.

Nous avons donc souhaité en savoir plus :  qu'est-ce que fait Terres de Lien concrètement et qu'est-ce qui a fait son succès ? quelles sont les raisons qui peuvent motiver un producteur à passer par la structure pour acquérir des terres ? 

Lorsque nous avons séjourné à Passenans, Céline et son compagnon Steve attendaient avec une petite boule au ventre les premières ventes de leur vin, prévues pour fin 2009... Ils nous ont expliqué ce qui les a mené jusqu'à la vigne et à Terre de Liens, au système original de commercialisation qu'ils ont adopté, mais aussi leur conception bien à eux de la viticulture et de l'oenologie.

Du vert dans les oreilles 15-09-2016

Le chanvre du champ à la maison (17 au 22 février 2009 - Lot-et-Garonne)
 Nadine Aureille est installée sur 11 ha à Savignac-sur-Leyze, près de Villeneuve-sur-Lot. De la fameuse prune d'Agen à l'onagre, elle y cultive une large diversité de plantes, entièrement en bio. Et notamment du chanvre... C'est cette dernière production qui nous a plus particulièrement intéressé en allant à sa rencontre. Car l'objectif de Nadine est désormais de développer la culture de cette plante, en la couplant à la mise en place de chantiers d'écoconstruction.
Qu'est ce que le chanvre a de si particulier au juste ? A quoi peut-il servir ? Nadine nous emmène à la découverte de cette plante si souvent controversée, si souvent glorifiée, mais surtout si souvent méconnue, avec son expérience de cultivatrice et ses mots à elle. Et son' petit'acceng du sudE bien sûrE...

Du vert dans les oreilles 10-06-2016

En 1997, après une enfance parisienne privilégiée et un parcours éclectique, Raphaëlle de Seilhac a hérité d'une grande maison famililale et d'un domaine de 12 ha de champs et 40 ha de forêt au cœur de la Corrèze. Séduite par la magie de ce lieu et attirée depuis des années par la terre, elle s'y est installée en 2003. L'exploitation compte désormais 40 hectares de SAU, où sont élevés des moutons et des bovins à viande, et 4 chambres d'hôtes ont été aménagées dans le château.

Mais Raphaëlle n'en est qu'au début de ses projets et de la transformation de ce lieu. Dans sa tête est en train de germer une idée ambitieusement séduisante : transformer les terres du domaine en Fondation pour en faire un lieu ouvert d'échange et de réflexion autour du développement durable. Construction d'une Société Civile Immobilière, aménagement d'une salle de spectacle, libre accès aux terres du domaines à ceux qui voudraient les exploiter... : vous le verrez Raphaëlle et les personnes qui côtoient déjà le domaine du Mons ne manquent pas d'idées !

Du vert dans les oreilles 13-05-2016

Christian s’est installé en Corrèze il y a 30 ans Imprégné par les valeurs post-soixante-huitardes de l’époque, il a effectué un « retour à terre » avec des amis sur quelques hectares, muni d’envies de liberté et de vie en autarcie. Mais les choses ont bien évolué : 54 hectares, deux employés, 180 chèvres, 300 litres de lait transformés chaque jour... Alors que sont devenus les idéaux qui l'animaient à ses débuts ?

Nous sommes allés lui poser la question. Et quand on entame cette discussion avec Christian, mieux vaut prévoir du temps... Un paysan déganté dont on boit les paroles.

Du vert dans les oreilles 08-04-2016

Au sud des Cévennes, près d'Alès, l'association de réinsertion "Offres et Demandes" gère un jardin collectif pour des bénéficiaires du RMI et les familles du village de Saint-Jean du Gard. Encore plus qu'un simple potager, pour l'association ces terres sont un formidable support de dialogue et de mixité entre habitants car toute réinsertion professionnelle passe avant tout par une réinsertion dans le tissu social local.

Frédéric, animateur sur le jardin, nous a présenté le temps d'une semaine les jardiniers bénévoles avec qui il travaille au quotidien ainsi que les petites pensées et réflexions qui agitent le jardin. Et on s'est vite pris au jeu de la discussion nous aussi... ! Dans un contexte où les subventions en faveur des actions sociales chûtent, où décrets et lois empêchent ces associations proches des gens d'agir véritablement, où acteur social devient synonyme de résistant, il est bon de voir le pouvoir d'un tel lieu...

Du vert dans les oreilles 11-03-2016

Stéphane, Simon et Cyrielle travaillent tous les trois sur une exploitation maraîchère dans le Var, près de Draguignan (aidés par Gérard et Claudine, les parents de Stéphane et Simon). Ils ont fait le choix de vendre la totalité de leur production en AMAP... mais oui, vous savez, ces Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne dont tout le monde parle en ce moment ! Alors une AMAP c'est quoi au juste et surtout ça change quoi pour un producteur de vendre ses produits selon ce mode de commercialisation ?

Toute la petite famille Charlier (alias "Les nouveaux jardiniers") a accepté de nous accueillir pendant une semaine pour nous faire découvrir leur vie, de leurs légumes jusqu'à leurs distributions de paniers. Et ce qui est chouette, c'est que leurs consomm'acteurs ont aussi joué le jeu devant le micro. Un épisode certifié local !

Du vert dans les oreilles 12-02-2016

Frédéric et Mathieu ont tous les deux plus ou moins trente-cinq ans. Ils sont tous les deux agriculteurs biologiques. L'un gère une activité de poules pondeuses, l'autre est polyculteur avec un petit atelier de volailles de chair. Ils sont installés dans le Nord-Pas de Calais, au sud de Valenciennes. A quelques kilomètres seulement l'un de l'autre.

En fait, Frédéric et Mathieu sont tout simplement voisins, bien que des agriculteurs bio dans les grandes plaines du Nord, ce n'est pas encore très courant. Echange de semences, de produits, de conseils, de matériel, organisation d'un bal folk à la ferme... Les deux voisins ont bien compris qu'un producteur bio c'est bien mais que deux..., c'est encore mieux !  

Du vert dans les oreilles 08-01-2016

Olivier s'est installé il y a un peu plus d'un an à Parthenay-de-Bretagne, dans la métropole rennaise, grâce à la NEF. Il y cultive désormais 12 hectares en biodynamie, dont 3 de blé. Mais en plus de faire pousser ses céréales, Olivier le transforme aussi en farine, puis en pâte à pain, puis... en pain ! Ce "chef d'orchestre du vivant", comme il se définit lui-même, est complétement passioné par son nouveau métier. Et il adore le faire découvrir, aussi bien aux associations de consommateurs auxquelles il vend son pain, qu'en face de nos micros...

Un épisode enfariné et bourré de poésie, autour du retour à la terre, de la magie du vivant... jusqu'à l'importance du statut d'intermittent !

Pages

DERNIERS PODCASTS

Spéciale 21-05-2017

L'équipe de L'Ennui et au Lit vous propose une émission en direct du Festival Les 3 Eléphants.

Télécharger le son

Spéciale 20-05-2017

18h-20h En direct du Festival Les 3 Eléphants.

Télécharger le son

Spéciale 20-05-2017

Blindtest ''Les 20 ans du Festival Les 3 Eléphants''.

Télécharger le son

L'Agenda 19-05-2017

En direct du Festival Les 3 Eléphants.

Télécharger le son

Vers un autre jour 19-05-2017: Les 3 éléphants

Vers Un Autre Jour spécial en direct du festival à Laval, avec comme invités du soir Mome, le jeune prodige électro français, ainsi que Conger!

Télécharger le son