A la jeunesse les micros A la jeunesse les micros

A la jeunesse les micros


Société

Depuis sa création en 2019, Making Waves s’attache à rendre audibles les voix d’une jeunesse pétrie d’interrogations, de doutes et d’aspirations. Pendant le Festival d'Avignon ,au cœur du cloître Saint-Louis, nous avons posé chaque jour nos micros afin de permettre à de jeunes adultes d’y interroger le monde et de mettre leurs mots sur ce qui conjointement nous arrive, nous transforme, nous vivifie ou nous embrase.
Au cours des derniers mois, ils sont une quinzaine, venus de Barbentane, Rosny-sous-Bois, Graveson, Bobigny ou Sevran, originaires de Seine-Saint-Denis et de Vaucluse et Bouches-du-Rhône, à avoir suivi des ateliers radio et élaboré avec nous les grilles d’antennes. Durant le Festival, ces jeunes adultes sont salariés par Making Waves et travaillent comme journalistes, techniciens, animateurs et animatrices.

Tout est .

Demain s’ouvre au pied de biche. Inventer demain

Forger des outils, se rassembler et inventer l’avenir en forçant des serrures. Foncer tête baissée pour réparer ce qui a été détruit. Chercher où personne ne cherche, parler à qui personne ne parle, espérer ce que personne n'espère.
Avec Simon Gauchet et Rémi Fortin, metteurs en scène du Beau monde, Maeva Largier de l’association Rosrmerta, (en cours)


De quoi sommes-nous constitués ? De quelles identités sommes-nous les fruits ? De quelles histoires sommes-nous le dénouement? De quels rêves sommes-nous la vérité et de quelles langues sommes-nous les mots ?
Avec Clara Hédouin metteuse en scène de Que ma joie demeure, Perle Palombe danseuse et comédienne de The Romeo, Rebecca Meyer musicienne, Nisrin Al Yahya directrice du réseau des services spécialisés des main-d’œuvre (par téléphone depuis le Québec), Laurène Marx autrice et comédienne de Pour un temps sois peu